LIVRAISON OFFERTE SOUS 72h - RETOURS SOUS 24 JOURS - PAIEMENT EN 3 FOIS - GARANTIE 2 ANS

Recherche

Boutique 53 rue Saint André des Arts, Paris 6ème - Email: bonjour@charlie-paris.com - Tel: 0967411237

Que représente la mention « Swiss made » sur une montre ?

La mention « Swiss made » est reconnue et vous l’avez peut-être déjà croisé mais savez-vous ce qui se cache derrière cette mention ? Les montres suisses ont bonne réputation dans le monde entier du fait d’un savoir-faire précis. Le label « Swiss Made » ne signifie pas que les pièces de la montre mécanique ou de la montre automatique pour femme mécanique en question sont toutes de fabrication suisse. Alors, comment s’y retrouver et surtout comment savoir ce que vaut vraiment un garde-temps Swiss made ? La Team Charlie Paris, vous éclaire sur le sujet et vous présente ce que veut réellement dire ce label.

Les origines du label Swiss made

Symbole de prestige, d'innovation et de qualité irréprochable, une montre labellisée « Swiss made » requiert des critères bien précis. Le gouvernement Suisse a donc mis en place une loi visant à protéger cette dénomination et à garantir son intégrité afin d’éviter les utilisations abusives dans l’industrie horlogère. Le Swiss made trouve son origine au 17ème siècle quand la corporation des horlogers de Genève décide de l'apposition d'un poinçon sur ses montres, pour en certifier la qualité. Le label se formalise à la fin du 19ème siècle. Dans les années 1880, les horlogers suisses se trouvent confrontés à la concurrence américaine. Ils décident donc de créer leur propre certification, qu'ils appellent Swiss made. 

Montres Swiss made : ce qu'elles représentent

Les indications "Swiss made", "Swiss", "Suisse" sont régies par une ordonnance (232.119) du Conseil fédéral helvétique. L’ordonnance du Conseil fédéral suisse du 28 août 1992 établit ainsi un cahier des charges précis dans lequel sont listées toutes les exigences du fameux label. En 2007, la Fédération horlogère a souhaité renforcer les règles inhérentes au « Swiss Made ». La loi suisse définit d'abord la montre suisse et ensuite le mouvement suisse.

Suivant cette ordonnance une montre suisse est une montre qui réunit les conditions suivantes :

  • Intégrer un mouvement suisse
  • Intégrer un mouvement emboîté en Suisse
  • Son contrôle final est effectué par le fabricant en Suisse
  • 60% au minimum du coût de revient doit être générés en Suisse

Est considéré comme mouvement suisse un mouvement qui réunit les conditions suivantes :

  • Le mouvement doit être assemblé en Suisse
  • Il doit être contrôlé par le fabricant en Suisse
  • 60% minimum du coût de revient doit être générés en Suisse
  • Être de fabrication suisse pour 50 % au moins de la valeur de toutes les pièces constitutives mais sans le coût de l'assemblage

Ainsi, ce n'est pas parce qu'une montre est d'origine suisse qu'elle bénéficie pour autant de la certification « Swiss Made ». Pour cela, elle doit remplir tous les critères ci-dessus. Si, par exemple, la montre est assemblée en Suisse mais que la majorité des pièces qui la composent ont été fabriquées dans un autre pays, alors elle ne pourra pas prétendre au label.