LIVRAISON OFFERTE SOUS 72h - RETOURS SOUS 24 JOURS - PAIEMENT EN 3 FOIS - GARANTIE 2 ANS

Recherche

Boutique 53 rue Saint André des Arts, Paris 6ème - Email: bonjour@charlie-paris.com - Tel: 0967411237

Montre mécanique : Automatique ou manuelle ? Différences et fonctionnement

Les montres mécaniques fonctionnent grâce à l'énergie fournit par un ressort enroulé dans un barillet et peuvent être à remontage manuel ou automatique. On parle alors de montre mécanique manuelle ou montre mécanique automatique. Dans cet article, nous allons vous expliquer quelles sont les spécificités, les points communs et les différences entre une montre mécanique à remontage manuel et une montre mécanique automatique.

Montre mécanique: remontage automatique versus remontage manuel

Les montres mécaniques sont très prisées des collectionneurs qui apprécient notamment la beauté et la complexité de leur mouvement. Il s’agit de montres qui fonctionnent uniquement grâce à une énergie mécanique. Parmi elles, on distingue les montres à remontage manuel de celles à remontage automatique: 

  • Avec une montre mécanique à remontage manuel, vous devrez remonter manuellement votre montre faisant tourner la couronne de votre montre. Cette opération doit être effectuée idéalement une fois par jour en tournant la couronne dans le sens des aiguilles d'une montre. 
  • Avec une montre mécanique automatique, la montre se rechargera automatiquement lorsque vous la porterez grâce à l'énergie que vous allez créer avec votre poignet. Cependant, ces montres disposent généralement d'une réserve de marche de 40 heures lorsqu'elles ne sont pas portées. Lorsqu'elles sont arrêtées, il est possible de les remonter manuellement par le biais de la couronne.

Les composants d'une montre mécanique 

Pour bien comprendre le fonctionnement d'une montre mécanique, qu'elle soit à remontage manuel ou automatique, il faut tout d’abord en apprendre davantage sur ses composants principaux. Voici les principaux composants d’une montre mécanique automatique ou manuelle :

  • La couronne : C’est la petite roue située sur le côté droit de votre montre. Elle est fixée sur l’arbre du remontoir et sert à remonter le ressort-moteur.
  • Le ressort moteur : C’est une bande d’acier élastique qui fournit l’énergie nécessaire au mouvement lorsqu’il est armé, c’est-à-dire tendu.
  • Le système de transmission (rouage) : Il transmet l’énergie accumulée dans le ressort de barillet jusqu’à la roue d’échappement via une série de petites roues. 
  • Roue d’échappement : elle a pour fonction de laisser échapper l’énergie acheminée par les rouages vers l’ancre, de manière intermittente et régulière. C’est l’organe d’entretien de la montre.
  • Le balancier : C’est le cœur du mouvement. Il bat entre 5 et 10 fois par seconde de manière circulaire. C’est lui qui est à l’origine du « tic-tac », bruit produit par les palettes sur les dents de la roue d’échappement, en raison de son mouvement de va-et-vient. C’est l’organe régulateur du mouvement.
  • Les rubis : Ce sont des pierres d’une grande dureté qui permettent de réduire les frottements et l’usure des composants du mécanisme.
Pour qu’une montre mécanique soit une montre automatique, un autre composant y est ajouté : le Rotor également appelé Masse Oscillante.
  • Le rotor : En clair c’est un poids en forme de demi-cercle attaché au mouvement. Il tourne à 360° selon les mouvements du poignet et permet  de« retendre» le ressort de barillet fournissant ainsi de l’énergie mécanique à la montre. Ainsi si une montre mécanique ne comprend pas de remontage automatique, elle ne comprend pas de rotor. Le ressort du Barillet est « remonté » ou retendu manuellement à l’aide de la couronne. 

Le fonctionnement d'une montre mécanique 

Maintenant que vous connaissez parfaitement les principaux composants du mouvement mécanique, nous allons vous expliquer comment elles fonctionnent.

Voici les six principales étapes qui permettent de mieux comprendre comment les aiguilles de votre montre mécanique donnent l'heure:

  1. S’il s’agit d’une montre automatique : Les mouvements du poignet font tourner le rotor et remontent ainsi le ressort de barillet. S’il s’agit d’une montre mécanique non automatique, le remontage est effectué en tournant la couronne ;
  2. Le système de transmission transfert l’énergie vers la roue d'échappement ;
  3. L’échappement dose l’énergie en tronçons réguliers ;
  4. Le balancier utilise cette énergie régulière pour battre en va-et-vient de manière constante ;
  5. A chaque série de battement, une série de roue transfèrent l’énergie aux aiguilles de la montre ;
  6. Les aiguilles avancent sur le cadran.

Une montre automatique présente un bel avantage esthétique. En effet, l’aiguille des secondes n’effectue pas un bond d’une seconde mais beaucoup plus de petits sauts. Le tout est plus fluide et esthétique. Maintenant que vous êtes implacables sur les montres mécaniques et les montres mécaniques automatiques, vous pouvez découvrir nos montres automatiques homme, et nos montres automatiques femme